Accueil


Présentation :


Corse
Canti & Musica - Anthologie de chants et musique profanes
Ocora - 2011


participer à notre action :

      En adhérant
      Par le mécénat
 

[ Retour ]

Publication  : Routard Mag
Auteur  : Michel Doussot
4 nov 2003
Titre  : Mexique La Huasteca, Danses et Huapangos
Ocora Radio France

En route pour Veracruz ! C’est de là que viennent la plupart des enregistrements que l’on trouve sur ce disque grisant. Conformément à la ligne éditoriale du label Ocora, c’est un musicologue, Cyril Vincensini, qui s’est chargé de collecter les chants figurant dans ce volume. À l’origine, le territoire Huasteca est de culture maya - cela dit pour faire vite ! C’est la région du Mexique où débarqua le redoutable Cortés. On y joue aujourd’hui dans le style huapango. Comment est né ce dernier ? Bien malin celui qui pourrait, sans se tromper, dresser l’arbre généalogique des musiques populaires de ce coin du monde. Acculturés, mais pas complètement, mis en contact permanent avec les formes de danses et de chansons espagnoles, françaises et africaines, les populations et leurs trovadores ont élaboré d’étonnantes fusions. Celles que l’on écoute dans cet album sont produites par une douzaine d’ensembles semi-professionnels. Ce sont des airs tantôt enjoués, tantôt plaintifs, mais toujours syncopés. Ils sont interprétés à la guitare quinta ou huapanguera, au violon et chantés en solo ou en duo. L’un des principaux charmes de ces pièces à la fois rustiques et sophistiquées est justement le type de chant usité qui, s’il ressemble en majeure partie à celui que l’on pratique dans toute l’Amérique latine, est cependant ponctué d’envolées périlleuses sur le mode falsetto. Aah-hyyyy ! On aime ce disque par ce qu’il nous fait découvrir, mais aussi par son allure un peu bancale. Les obsédés de la chanson parfaite en seront pour leurs frais. En revanche, celles et ceux qui ne pensent pas à coller au mur les musiciens ou les chanteurs qui commettent quelques notes de traviole - et qui même, les pervers, aiment quand la musique est brute -, seront ravis de l’aubaine.